Qui sommes-nous?

  • Qui sommes-nous ?

  • Qui sommes-nous ?

  • Rejoignez-nous !

  • Qui sommes-nous ?

facebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutubeinstagramfacebooktwittergoogle_pluslinkedinrssyoutubeinstagram

Qu'est-ce que le Capital Immatériel ?

Le Capital Immatériel représente l’ensemble des Actifs d’une organisation qui ne sont ni financiers, ni matériels. Ils sont souvent exclus du bilan du l’entreprise. Ils sont pourtant … créateurs de valeur, distinctifs, compétitifs et pérennes. Le Capital Immatériel se présente sous la forme de trois catégories d’actifs :
  • Le Capital Humain, « Tout ce qui est dans la tête des collaborateurs » (expérience, formation, capacité de direction, relations interpersonnelles, motivation, valeurs, mythe fondateur, etc.)
  • Le Capital Structurel, «Tout ce qui reste dans l’entreprise à la fin de la journée» (la gouvernance, les processus, les outils & méthodes, les rituels, la propriété intellectuelle, la communication interne, l’organisation, etc.)
  • Le Capital Relationnel, «Tout ce qui relie l’entreprise à son environnement» (les relations avec les actionnaires, les partenaires, les clients, les fournisseurs, la société, la marque, la marque employeur, etc.)
Consulter
 
Logo_OI_def-01

Présentation de l'Observatoire de l'Immatériel

L’Observatoire de l’Immatériel est une association fondée en 2007, ouverte à tous ceux qui sont convaincus de l'importance du capital immatériel sur la performance économique et la compétitivité des organisations.

Avec ses adhérents et la Direction Générale des Entreprises, elle se charge de faire connaître le Capital Immatériel à l’ensemble des acteurs économiques, notamment à travers de multiples événements organisés avec ses partenaires, tels que la Journée Nationale des Actifs Immatériels.

Elle poursuit également des recherches visant à améliorer la connaissance de l’ensemble des aspects de l’Immatériel : personnalité d’entreprise, allocation des ressources, management, reconnaissance des collaborateurs, partenariats, relation clients, marque, propriété intellectuelle, stratégie d’innovation, gestion de portefeuille d’actifs, valorisation des organisations et des territoires …

Depuis 2014, l’Observatoire de l’Immatériel s’est donné trois rôles majeurs :
  • Se tourner vers l’action, au service des organisations ; faire en sorte que le sujet de l’Immatériel ne soit plus la seule prérogative des techniciens, mais qu’elle devienne une nouvelle grille de décision pour les Comités de Direction
  • Accélérer l’ouverture des champs de l’immatériel, en multipliant les angles de vue sur le sujet et redynamiser notre écosystème notamment diversifiant les acteurs et en faisant foisonner davantage notre réseau
  • Devenir un véritable pôle d’influence des politiques publiques, en intégrant davantage l’Immatériel dans le débat public.
 
promouvoir

Promouvoir l'immatériel

comme clé de lecture de l'économie et levier de développement
Mesurer et Valoriser votre capital Immatériel

Définir un référentiel de méthodes et d'outils

pour identifier, mesurer et gouverner les Actifs immatériels des organisations
28-06-2015 16-41-04

S'ouvrir à toutes les disciplines et courants de pensée

pour les connecter afin d'augmenter le corpus méthodologique
 
Graduation Caps Thrown in the Air

Faire connaître, former et transmettre

les principales théories et les outils pratiques d'identification et de management de l'immatériel.
Group of Multiethnic Busy People Working in an Office.

Être un lieu d'échange de "bonnes pratiques"

relatives à lidentifiaction , la mesure, la protection et la valorisation du capital immatériel des entités
fournir infos sur les travaux

Fournir des informations sur les travaux liés à l'immatériel

notament à l'occasion de réunions ou de colloques
 
Par Pierre Ollivier
Pierre Ollivier

« L’OI s’associe à la note de Fondapol : La République des Entrepreneurs »

Nous portons à votre connaissance « LA RÉPUBLIQUE DES ENTREPRENEURS », une note publiée très récemment par la Fondation pour l’Innovation Politique, qui traite des questions de mesure de la création de richesse dans notre économie modifiée en profondeur par le numérique, une révolution en trois phases qui va transformer très rapidement l’ensemble des secteurs marchands.

Notamment elle introduit un nouveau concept, l’utilité mesurable, apparu du fait des pratiques du numérique, en rupture totale avec tous les concepts économiques connus et issus de l’ère industrielle. Pour les auteurs, ce concept permet de rendre compte désormais d’une dynamique économique forte de création de richesse, fondée sur la relation tryptique entre travail, capital et utilité.

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils