Qu’est-ce que le Capital Immatériel pour une entité?


  • Le Capital Immatériel

Le Capital Immatériel - Ils en parlent !

  • « Ne nous trompons pas : l'économie de l'immatériel sera la plus forte source de croissance des pays dans ce 21e siècle. C'est par là que se créeront richesses et emplois » Jean-Pierre Jouyet et Maurice Lévy, rapport (2006)
  • « L’immatériel traduit un management en profondeur : pérenniser la marque, la relation avec ses clients, ses collaborateurs, dans un environnement en perpétuelle mutation ». Gilles Pelisson Président du Groupement des professions de services (GPS)
  • « Le capital immatériel s’affirme désormais comme un des paramètres les plus récents qui ont été retenus au niveau international pour mesurer la valeur globale des Etats et des entreprises. » Discours du Roi du Maroc Mohammed VI du 30 juillet 2014
  • « On va assister dans les années à venir à une montée en puissance de tous les aspects extra financiers de l’entreprise », Daniel Lebègue, Président de l’IFA
  • « L’avantage compétitif d’une entreprise et sa capacité à créer de la valeur sont le fruit d’une alchimie complexe entre actifs tangibles et immatériels. », Jean-Florent Rérolle Président de VienGi et Président de l’International Valuation Professional Board
  • « The issue with competitiveness is for 10% a cost-based matter, and for 90% a non cost-based matter » Jean-Louis Beffa, Chairman Saint Gobain
 
man looking in the large dictionary close up

Le Capital Immatériel - Quesako ?

Le Capital Immatériel représente l’ensemble des Actifs d’une organisation qui ne sont ni financiers, ni matériels. Ils sont souvent exclus du bilan du l’entreprise. Ils sont pourtant … créateurs de valeur, distinctifs, compétitifs et pérennes.

Le Capital Immatériel se présente sous la forme de trois catégories d’actifs :
  • Le Capital Humain, « Tout ce qui est dans la tête des collaborateurs » (expérience, formation, capacité de direction, relations interpersonnelles, motivation, valeurs, mythe fondateur, etc.)
  • Le Capital Structurel, «Tout ce qui reste dans l’entreprise à la fin de la journée» (la gouvernance, les processus, les outils & méthodes, les rituels, la propriété intellectuelle, la communication interne, l’organisation, etc.)
  • Le Capital Relationnel, «Tout ce qui relie l’entreprise à son environnement» (les relations avec les actionnaires, les partenaires, les clients, les fournisseurs, la société, la marque, la marque employeur, etc.)
 
Young businessman in suit measuring ruler benefit

Pourquoi mesurer ses Actifs Immatériels ?

Les économies occidentales sont devenues en une décennie massivement immatérielles. Selon une étude de la Banque mondiale, l’économie française est immatérielle à 86 %. Sur les grandes places financières, l’évolution est de même nature. Ainsi, la valeur immatérielle des entreprises cotées est devenue nettement supérieure à leur valeur comptable. Enfin, les normes IAS-IFRS accompagnent ce mouvement en reconnaissant un nombre important d’actifs incorporels et la nécessité de les mesurer précisément. Mais avons-nous les bons instruments de mesure ?

Des méthodes existent mais un important travail de recherche, d’expérimentation puis de standardisation s’impose. Ce portail permet aux entreprises européennes de toutes tailles, les informations, méthodes et outils qui leur permettront d’étudier et de valoriser leurs actifs immatériels. Parmi ces méthodes, le Thesaurus, développé par Goodwill Management en partenariat avec l’Observatoire de l’Immatériel et ses adhérents est une méthode de valorisation extra-financière et financière des Actifs Immatériels. Cette méthode a déjà été testée sur de multiples entreprises et organisations.

 
Par Jérôme JULIA
Jérôme JULIA

7ème JNAI - Bpifrance le 5 octobre 2017 à partir de 14h00

L’Observatoire de l’Immatériel organise la 7ème Journée Nationale des Actifs Immatériels (JNAI) le 5 octobre prochain dans les locaux de Bpifrance (6/8, bvd Haussmann, Paris). La JNAI aura cette année pour thème : « L’immatériel, une renaissance économique et politique ». En effet, à l’Observatoire, nous avons la conviction que les entreprises et les nations se situent à a veille d’un cycle comparable à la Renaissance européenne des XVème et XVIème siècles. Mieux appréhender l’immatériel (savoir-faire, culture, écosystème, innovation non technologique …) permettra aux leaders contemporains non seulement de renouveler leur investissement dans le capital et le travail, mais aussi de revitaliser les forces distinctives des organisations humaines, privées ou publiques, et d’amplifier les découvertes et les échanges dans le monde.

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils