Un e-learning sur le financement des start-up

Un e-learning sur le financement des start-up

La Chambre nationale des conseils experts financiers (CNCEF) propose un e-learning sur le thème du financement des start-up et PME en France. Une formation qui s’adresse à tous les professionnels du patrimoine, du droit et du chiffre mais aussi des chefs d’entreprises.

Cet e-learning  « Le Financement c’est capital » se propose de sensibiliser les publics concernés aux différentes sources de financement des start-up & PME en tant au niveau privé que public, en haut et bas de bilan. 40.000 personnes seraient concernées par cette problématique donc susceptibles de recevoir gratuitement cette formation.

L’objectif est d’identifier et de commenter les principales sources de financement. Plusieurs interviews de professionnels, acteurs dans le domaine du financement, font partager leur expérience. Des références à l’actualité éclairent les atouts et contraintes des différentes solutions. Un plan détaillé permet de se repérer dans ce dédale complexe et un quiz final permet d’apprécier les connaissances acquises et en cours d’acquisition.

L’auteur-présentateur de cette formation est Jacky OUZIEL. Conseiller en Investissements Financiers (Joint Ventures, opérations de fusions/acquisitions, levées de fonds), il accompagne les dirigeants d’entreprises dans leurs recherches de financements. Grâce à sa maîtrise de six langues, il œuvre essentiellement dans le domaine des négociations internationales, dans l’ingénierie financière et la valorisation de société, notamment à partir des actifs immatériels.

http://www.cncef.org (rubrique formation) ou

http://ceflink.org/nos-formations-1

A PROPOS DE LA CNCEF
La Chambre Nationale des Conseils Experts Financiers – CNCEF, Syndicat Professionnel créé le 22 mars 1957, est présidée par Didier KLING. Elle assure l’identification, la qualification, la représentation et le cas échéant la discipline des Conseils Experts Financiers indépendants.

Retour à liste
 
Par Jérôme JULIA
Jérôme JULIA

Une nouvelle gouvernance pour l'Observatoire de l'Immatériel

L'Assemblée Générale de l'Observatoire de l'Immatériel du 12 juin dernier a, à l'unanimité, approuvé les nouveaux statuts et élu son Conseil d'Administration, son Président et son nouveau Bureau. Fier de cette confiance qui m'est renouvelée, j'ai à coeur de relever avec l'ensemble des adhérents les défis qui seront ceux de notre Association pour ces trois années à venir, notamment en consolidant l'image et la réputation de l'OI et en renforçant son rayonnement. En fédérant les forces vives issues des mondes de l'entreprise, des écoles et de l'université et des prestations intellectuelles, nous souhaitons également faire aboutir notre réflexion sur le projet académique et lancer la création de l'École française de l'immatériel.  

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils