Présentation de l’Observatoire de l’Immatériel

Présentation de l’Observatoire de l’Immatériel
Logo_OI_def-01

L’Observatoire de l’Immatériel est une association fondée en 2007, ouverte à tous ceux qui sont convaincus de l’importance du capital immatériel sur la performance économique et la compétitivité des organisations.

Avec ses adhérents et la Direction Générale des Entreprises, elle se charge de faire connaître le Capital Immatériel à l’ensemble des acteurs économiques, notamment à travers de multiples événements organisés avec ses partenaires, tels que la Journée Nationale des Actifs Immatériels.

Elle poursuit également des recherches visant à améliorer la connaissance de l’ensemble des aspects de l’Immatériel : personnalité d’entreprise, allocation des ressources, management, reconnaissance des collaborateurs, partenariats, relation clients, marque, propriété intellectuelle, stratégie d’innovation, gestion de portefeuille d’actifs, valorisation des organisations et des territoires …

Depuis 2014, l’Observatoire de l’Immatériel s’est donné trois rôles majeurs :

  • Se tourner vers l’action, au service des organisations ; faire en sorte que le sujet de l’Immatériel ne soit plus la seule prérogative des techniciens, mais qu’elle devienne une nouvelle grille de décision pour les Comités de Direction
  • Accélérer l’ouverture des champs de l’immatériel, en multipliant les angles de vue sur le sujet et redynamiser notre écosystème notamment diversifiant les acteurs et en faisant foisonner davantage notre réseau
  • Devenir un véritable pôle d’influence des politiques publiques, en intégrant davantage l’Immatériel dans le débat public.

Retour à liste
 
Par Jérôme JULIA
Jérôme JULIA

7ème JNAI - Bpifrance le 5 octobre 2017 à partir de 14h00

L’Observatoire de l’Immatériel organise la 7ème Journée Nationale des Actifs Immatériels (JNAI) le 5 octobre prochain dans les locaux de Bpifrance (6/8, bvd Haussmann, Paris). La JNAI aura cette année pour thème : « L’immatériel, une renaissance économique et politique ». En effet, à l’Observatoire, nous avons la conviction que les entreprises et les nations se situent à a veille d’un cycle comparable à la Renaissance européenne des XVème et XVIème siècles. Mieux appréhender l’immatériel (savoir-faire, culture, écosystème, innovation non technologique …) permettra aux leaders contemporains non seulement de renouveler leur investissement dans le capital et le travail, mais aussi de revitaliser les forces distinctives des organisations humaines, privées ou publiques, et d’amplifier les découvertes et les échanges dans le monde.

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils