Le nouveau site de l’Observatoire: votre plate-forme de référence sur l’immatériel !

Le nouveau site de l’Observatoire: votre plate-forme de référence sur l’immatériel !
Editoriaux

Depuis près de dix ans, l’Observatoire de l’Immatériel vise à animer la communauté des personnes qui s’intéressent à l’immatériel. Il s’adresse à tous sans exclusive : ceux qui découvrent le sujet avec curiosité et intérêt, tout comme les passionnés de la première heure et les experts reconnus.

Notre Association est mue par la conviction que l’immatériel est LE levier de développement, de compétitivité et d’adaptation des organisations humaines. De ce nouveau regard sur les entreprises, nous avons l’ambition d’en codifier, toujours en « open source », une sorte de langue vivante innovante, à apprendre et à pratique. Nous cherchons à mettre à la portée de tous, élites dirigeantes comme simples citoyens, les concepts, les méthodes et outils de l’immatériel, afin de contribuer à la réussite collective des projets économiques et sociaux, locaux ou globaux.

C’est pour mieux répondre à ces objectifs que nous avons décidé de renouveler notre site internet. Afin de faire de ce medium le dépositaire de nos propres Actifs Immatériels, cinq grands principes ont guidé sa conception :

  • Simplifier l’accès à l’information. La structuration du site, sa mise en page plus aéré et épuré, les choix ergonomiques ont vocation à rendre la navigation plus facile, intuitive et agréable, quel que soit le terminal utilisé … et même si des améliorations pourront bien sûr être apportées ultérieurement (nous comptons sur vos retours !)
  • Formuler et porter des points de vue sur l’immatériel : au-delà de la seule observation, il est temps pour nous de partager nos points de vue sur l’Immatériel. Cela n’exclut pas la pluralité des avis, bien au contraire, car c’est de nos débats que naîtront les avancées majeures sur le sujet. Ce nouveau site fera la part belle aux contenus éditoriaux engagés
  • Mettre l’Humain au cœur de notre action : l’immatériel ne peut pas rester uniquement un sujet technique ou scientifique. Chaque collaborateur, manager, décideur, … est individuellement et collectivement porteur d’actifs immatériels. Chacun doit donc se réapproprier une part de patrimoine immatériel, l’incarner et contribuer à sa gouvernance. Ce nouveau site mettra en scène les talents et les acteurs majeurs de l’immatériel aujourd’hui
  • Nous donner les moyens collaboratifs pour accélérer le décollage à notre communauté. Nous souhaitons associer à la nouvelle dynamique de l’Observatoire de l’Immatériel, tout notre écosystème actuel et futur, en lui donnant envie de contribuer (rédaction de contenus originaux, partage d’articles sur les réseaux sociaux, lancement de débats,…). Ce site a vocation à devenir le lieu de connaissance et de connivence sur l’immatériel : il est conçu pour renouveler le plus fréquemment possible ses contenus
  • Accroître les possibilités d’échange, en particulier pour les adhérents à l’Observatoire. Espace réservé, plateforme d’échanges, facilitation de mise en contact, … le site propose des services exclusifs à destination de nos adhérents.

Ce nouveau site, c’est donc à la fois une nouvelle maison pour nos membres, et une nouvelle plateforme pour vous, cher internaute.

Consultez notre site sans modération, construisez-le avec nous au quotidien, et n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez !

Retour à liste
 
Par Jérôme JULIA
Jérôme JULIA

7ème JNAI - Bpifrance le 5 octobre 2017 à partir de 14h00

L’Observatoire de l’Immatériel organise la 7ème Journée Nationale des Actifs Immatériels (JNAI) le 5 octobre prochain dans les locaux de Bpifrance (6/8, bvd Haussmann, Paris). La JNAI aura cette année pour thème : « L’immatériel, une renaissance économique et politique ». En effet, à l’Observatoire, nous avons la conviction que les entreprises et les nations se situent à a veille d’un cycle comparable à la Renaissance européenne des XVème et XVIème siècles. Mieux appréhender l’immatériel (savoir-faire, culture, écosystème, innovation non technologique …) permettra aux leaders contemporains non seulement de renouveler leur investissement dans le capital et le travail, mais aussi de revitaliser les forces distinctives des organisations humaines, privées ou publiques, et d’amplifier les découvertes et les échanges dans le monde.

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils