L’Immatériel, un nouveau capitalisme

L’Immatériel, un nouveau capitalisme

Le groupement Stratégie de l’entreprise d’HEC Alumni a consacré l’année 2011/2012 à un cycle de rencontres sur le thème du capital immatériel. Avec une dizaine de débats et conférences, le groupement a recueilli les témoignages de dirigeants issus de grands groupes, de start-ups ou de PME, dans les domaines des services, de l’industrie ou de la net-économie. Si les actifs immatériels sont perçus par eux comme résilients, réactifs et performants et qu’une bonne exploitation des actifs génère de la valeur, beaucoup reste à faire en terme de management et de nouveaux chemins sont à préciser pour entrer dans l’économie de l’immatériel…


Livrables:

Auteurs: Antoine Aubois, Françoise Arbelot, Carine Apostoly, Cédric Ghozzi
Retour à liste
 
Par Jérôme JULIA
Jérôme JULIA

Travail invisible et productivité cachée, de nouvelles lunettes pour les candidats à la Présidentielle

Les débats des Primaires (de droite comme de gauche) ont vu certains candidats théoriser la raréfaction voire la disparition du travail. Au-delà des postures idéologiques, les débats de l’élection Présidentielle 2017 posent une question économique et sociale centrale : le niveau de chômage en France, et la croissance molle que nous connaissons dans les économies développées depuis plusieurs années remettent-elles en question notre vision traditionnelle du travail ? Le regard immatériel sur les activités humaines apporte une réponse nouvelle à cette question.

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils