Un rapport pour « En finir avec la mondialisation déloyale ! »

Un rapport pour « En finir avec la mondialisation déloyale ! »

Yvon Jacob, « ambassadeur de l’Industrie » et Serge Guillon, contrôleur général économique et financier, formulent, dans ce rapport public, 20 propositions de portées nationale, européenne et internationale, dont la mise en place d’un « Office européen de surveillance du marché intérieur ».

Ces propositions visent à renforcer la « la réciprocité des efforts, la convergence des règles et l’équité des pratiques », tout particulièrement sur les marchés extérieurs à l’Union européenne où la concurrence déloyale est la plus dommageable, et à lutter contre la désindustrialisation en Europe.

Le rapport dresse la longue liste des « trous noirs de la régulation », tout particulièrement dans les pays émergents : politiques de change, non respect des normes sociales, environnementales ou de la propriété intellectuelle, financement quasi gratuit du capital, absence de réciprocité dans l’ouverture des marchés publics.

La Chine est particulièrement montrée du doigt. « Après avoir été perçue comme une opportunité, la croissance chinoise est considérée comme une menace dans de nombreux pays », souligne le rapport. De même, le fonctionnement actuel de l’OMC est critiqué et le rapport plaide pour une transformation en une « Organisation mondiale de la régulation économique et commerciale ».

Télécharger le rapport « En finir avec la mondialisation déloyale ! »


Livrables:

Retour à liste
 

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils