Thesaurus volet 2

Thesaurus volet 2
Thesaurus v2

Dans le prolongement de la mise en place des normes comptables US GAAP, la mise en place des normes IFRS, et notamment IAS 38 et IFRS 3 en 2005, a modifié profondément les pratiques des entreprises, des auditeurs et des analystes financiers, en leur imposant d’évaluer régulièrement leurs actifs immatériels : marques, brevets, logiciels, relations clients …

Le volet 1 du référentiel Thésaurus présentait le cadre d’analyse permettant l’évaluation du capital immatériel d’une organisation. Nous y avons présenté la taxonomie des actifs retenue par notre approche. Cette taxonomie, bien qu’approchante, diffère sensiblement de celle des IAS-IFRS (cf. Thésaurus volet 1, III.3). Sur la base d’une analyse des pratiques existantes, éprouvées par de nombreux utilisateurs, une recommandation originale en matière d’évaluation extra-financière y est proposée (cf. Thésaurus volet 1, chapitre IV).

L’objectif de ce volet 2 est de compléter la méthodologie d’évaluation (jusqu’alors limitée à une dimension extra-financière) par des recommandations pour l’évaluation financière du capital immatériel d’une entreprise.

Ce document est structuré comme suit : la section 1.2 présente de manière synthétique les méthodes usuelles d’évaluation financière des actifs incorporels, la section 1.3 illustre leur application à l’évaluation des marques. Les méthodes d’évaluation financière retenues dans le cadre de Thesaurus sont ensuite exposées en section 1.4.

Le document sera mis à disposition dès qu’il aura été validé.


Livrables:

Auteur (inscrit sur le site) : Alan FUSTEC

Alan FUSTEC

Retour à liste
 
Par Jérôme JULIA
Jérôme JULIA

Travail invisible et productivité cachée, de nouvelles lunettes pour les candidats à la Présidentielle

Les débats des Primaires (de droite comme de gauche) ont vu certains candidats théoriser la raréfaction voir la disparition du travail. Au-delà des postures idéologiques, les débats de l’élection Présidentielle 2017 posent une question économique et sociale centrale : le niveau de chômage en France, et la croissance molle que nous connaissons dans les économies développées depuis plusieurs années remettent-elles en question notre vision traditionnelle du travail ? Le regard immatériel sur les activités humaines apporte une réponse nouvelle à cette question.

Détail de l'édito

Powered by WordPress Popup

Aller à la barre d’outils